Apprendre à s'estimer

Votre regard sur vous-même vous amène à une conclusion qui pèse sur votre moral: votre physique ne correspond pas aux critères de la mode actuelle et/ou vous ne vous sentez compétent que dans très peu de domaine. En clair, votre état d'esprit est tout à fait symptomatique d'un manque d'estime de soi. Voici quelques conseils pour réapprendre à vous aimer, à vous considérer, bref à savoir vous estimer!



Apprendre à s'estimer

La confiance en soi et l'estime de soi vont de pair. Moins on a confiance en soi, moins on s'aime, et vice-versa. Apprendre à s'aimer ou à croire en soi ne vient pas et ne part pas du jour au lendemain. Alors qui est le coupable ? Nos parents? Notre entourage? Notre patron? Les médias? Nous? Et bien, cela dépend de votre degré de manque de confiance en vous ou bien encore si votre état est ponctuel ou non. Mais vous allez le voir,guérir de ce manque d'estime passe avant tout par la réconciliation entre vous et...vous!

1ère étape: Devenir important à ses propres yeux

Pour devenir important à ses propres yeux, il faut s'aimer, et le problème est précisément là: nous n'arrivons pas à nous aimer parce que nous ne nous sentons pas important ( d'après notre évaluation ou celle des autres) .

C'est pourquoi la première étape vers l'estime de soi sera de connaître et de reconnaître ses ressentis, ses valeurs et ses principes. L''étape de la découverte de soi, c'est savoir ce que l'on souhaite, ce que l'on attend et ce dont on a besoin.

Se fuir c'est fuir les moments les plus tristes de notre vie et éviter de ressentir à nouveau, cette souffrance. C'est pourtant cette souffrance qu'il va falloir apprendre à identifier pour mieux la gérer. En effet, une femme qui a eu une mère qui ne l'a jamais valorisé aura tendance à choisir un partenaire ayant le même profil, car inconsciemment cette femme est sans cesse à la recherche de cette valorisation. Ce manque d'acceptation qui a été subi dans l'enfance, en règle générale par ses parents, entraîne un véritable cercle vicieux: "Je n'ai pas été accepté par les miens, alors je rentre dans ce rôle que l'on m'a donné et je fais tout pour ne pas m'accepter ni me valoriser".

Pour casser ce cercle vicieux, il faut accepter ses émotions et se confronter à soi même. "Pour être vraiment en contact avec soi, il ne suffit pas d'avoir accès à ses émotions. Il faut en plus s'immerger dans l'émotion ainsi émergée." Ce point est illustré par Redspy par 2 exemples:

- Je me sens mal devant l'attitude de mon ami. Je ne m'arrête pas longtemps à ce malaise, juste le temps de me rendre compte que son attitude distante m'inquiète. Aussitôt que je me rends compte de cela, je m'approche pour l'embrasser en prenant un air enjoué qui masque mon tremblement intérieur. Au lieu de demeurer avec mon inquiétude, j'agis de façon à la faire disparaître artificiellement.

- Je me sens mal. Je reste en contact avec mon malaise qui se transforme immédiatement en inquiétude. Je demeure présente à l'inquiétude, même si c'est un sentiment inconfortable. Il devient clair qu'elle a surgi en apercevant le visage de mon ami. Il ma semblé qu'il n'était pas content de me voir (alors que je l'attendais avec impatience). Je sais qu'il est possible que je me trompe comme il est possible que je voie juste, mais que l'idée qu'il ne soit pas heureux de me retrouver me chagrine. J'interprète la distance que j'observe chez lui comme un manque d'amour. Maintenant que je sais ce qui se passe réellement pour moi, j'ai plusieurs possibilités pour en tenir compte.

2ème étape: Sortir de sa position de victime

Et cela commence par arrêter de projeter votre manque de confiance en vous sur les autres. Ce que vous avez l'impression que l'on vous reproche n'est- il pas simplement le reflet de vos propres peurs ou de vos propres limites? Le temps passé à se figer sur le regard des autres est du temps perdu, qu'il serait plus judicieux d'utiliser pour se concentrer sur soi- même. Notons également que bien souvent plus on a l'impression d'être jugée incompétent dans son poste par exemple, plus on fera d'erreurs dans son travail, c'est un cercle vicieux.

Ainsi pour sortir de votre rôle de victime, il vous faudra apprendre à dédramatiser et comme le suggère cet article de Doctissimo, " Arrêtez de vous comparer aux autres : souvent, le fait de regarder les qualités du voisin vous empêche de voir votre propre valeur. "

3ème étape: Des exercices pratiques à réaliser

Se libérer de ses fardeaux

En ayant réalisé le travail de la première étape, c'est à dire, apprendre à reconnaitre et accepter ses émotions, vous devriez savoir d'où viennent vos ressentis. Le passé est souvent lourd de souvenirs douloureux et de situations difficiles à effacer, ce sont souvent des histoires complexes qu'il faut tout simplement arrêter de subir en les comprenant et en apprenant à se positionner par rapport à cela. Chacun doit trouver la formule qui lui convient...

Les sources de fierté

Enfin, apprendre à s'estimer c'est apprendre à aimer ses côtés positifs et à être fière de soi A vos stylos et feuilles de papier: écrivez toutes les choses qui vous rendent fières de vous. Cela peut être des actions que vous avez réalisées ou simplement des valeurs, des traits de caractère dont vous vous sentez fière. Cet exercice vous permettra de vous rendre compte de votre propre valeur et des qualités qui font de vous une personne que l'on peut aimer.

En identifiant vos qualités, vous apprendrez à respecter les valeurs qui vous caractérisent et les principes de vie qui vous rendent fière de vous, et c'est bien en gardant ce cap que vous saurez pourquoi on vous aime et pourquoi vous vous aimez!

Comment se forme une estime de soi bien tempérée ?

Reconquérir son territoire, reconnaître et valoriser ses différences, arrêter de se faire du cinéma, soigner ses amis, écouter son corps, avoir un projet de vie... telles sont quelques-unes des pistes que propose l'ouvrage L'estime de soi pour développer une saine estime de soi et la cultiver dans sa vie d'adulte, en famille ou en couple et au travail.
Apprendre à s'estimer
Jeudi 18 Mars 2010
Caroline


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Août 2013 - 10:33 Votre couple a du plomb dans l'aile ?

Mercredi 21 Août 2013 - 13:26 On mange quoi maman ?